A toi, futur lecteur

Quelle étrangeté d’écrire quelque chose pour quelqu’un qui n’existe pas. Ce blog n’étant pas encore ouvert au moment de cette rédaction, puisqu’il s’agit du premier article, toi lecteur tu n’es pas encore au courant de son existence, donc tu ne peux même pas encore en être lecteur… tu n’existes pas !!

futur-lecteurQue dire à quelqu’un qui n’existe pas, sur un support qui n’existe pas encore, dont le principal sujet à cet instant est de se demander si toi, futur lecteur, tu vas exister et à quoi tu vas ressembler ?

Et bien c’est justement parce que, même à des questions impossibles de ce type, CADaGEO a des réponses intéressantes (ou pas) ! Toi futur lecteur que l’on aime déjà (et pas seulement parce que tu représentes une source de revenus potentiels, CADaGEO n’est pas comme ça), tu viendras nous lire, non pas parce que l’on va t’attirer par la ruse pour faire grimper notre Google PageRank et encore moins pour du Google AdSense, mais parce qu’en professionnel averti tu trouveras ici de précieuses informations et astuces d’actualité plus ou moins…. fraiches. Bah oui, c’est qu’il faut bosser aussi.

C’est un engagement que prend ici même CADaGEO, toi professionnel de la cartographie, de la CAO/DAO, des réseaux télécoms, de la gestion de documentation technique, etc. Pourquoi ferait-on cela pour toi alors qu’aujourd’hui encore, pour te rendre sur ton lieu de travail, tous les humanoïdes que tu as rencontré dans les transports collectifs ou dans leur boite en métal qui vient de passer la révision n’ont eu de cesse que de tenter de te passer devant (mais tu ne t’es pas laissé faire, ça non) ? CADaGEO recrute-t-il autre chose que des bipèdes ? Occasionnellement pour certains hors activité professionnelle peut-être. Mais non, uniquement parce que CADaGEO crois en un principe simple. Nous pensons que la richesse (sous toutes ses formes) provient du partage.

naissanceAlors bien à toi futur lecteur, en attendant ta naissance prochaine, nous te remercions par avance pour ta future fidélité à nos futurs partages.

Et c’est ainsi que le journal CADaGEO s’engagea dès le départ dans une voie bien chaotique.

PS : à tout de suite futur lecteur, puisqu’il faut enchainer encore 2 articles pour ne pas avoir l’air trop idiots avec un seul article dans la boiboite HTML qui affiche les 3 derniers articles parus. Et oui.